Recherche

L’IRTS PACA et Corse développe depuis plusieurs années des activités de recherche sur le travail social. La recherche intégrée à l’appareil de formation s’intéresse aux transformations de l’intervention sociale et alimente la dynamique apprenante du point de vue de l’intervention sociale et de la formation.

La production de connaissances

Culture et travail social

Le pôle recherche s’intéresse à la place et aux effets de l’accès à la culture dans le champ du travail social, aux apports de ces initiatives en termes de transformations sociales, aux impacts sur les postures des personnes (« usagers », professionnels…) et aux pratiques de l’ensemble des acteurs engagés dans ces actions. Plusieurs recherches et dispositifs mixtes permettent d’analyser le sens et les effets des actions en faveur de l’accès à la culture pour un public relevant du champ social (polyvalence de secteur, insertion…).

« Mise en œuvre et impacts des Ateliers Résidence Territoire », recherche exploratoire évaluative conduite en partenariat avec le Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône, rapport final février 2014.

En lien avec Marseille Provence 2013, les directions de la culture et de l’insertion du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, ont mis en place des « ateliers résidence territoire » (ART), actions expérimentales déployées sur 3 ans, dont la finalisation s’inscrit dans la programmation de MP 2013.
A partir de la résidence d’un artiste ou d’un collectif/compagnie, sur un territoire déterminé, les ART doivent permettre l’implication de populations dans le cadre de pratiques artistiques et culturelles exigeantes mais ouvertes aux cultures populaires, avec pour finalité, la création d’œuvre artistique participative.

L’objet de la recherche est d’analyser de manière plus approfondie les impacts des ART sur les pratiques et les acteurs engagés dans ces projets. La question centrale que nous nous posons est la suivante : en quoi la co-construction d’un projet articulant culturel, artistique, éducatif et social peut-il favoriser à la fois l’implication de l’ensemble des acteurs, la mise en place de réseaux professionnels, et la participation des populations et être vecteur de transformations et d’insertion ? Cette question se décline en plusieurs questionnements : en quoi les ART favorisent-ils la mise en place de passerelles entre une pluralité de structures et d’acteurs sur un territoire donné et par là même un décloisonnement pour les acteurs ? Les ART, par la ré-articulation du social, du culturel, de l’éducatif et de l’artistique qu’ils engagent, sont-ils vecteurs de changement, voire d’innovation, dans les pratiques au sein des différentes structures impliquées (enseignement artistique, centres sociaux, établissements secondaires, services sociaux, associations porteuses du projet) et engagent-ils de nouvelles perspectives professionnelles pour les acteurs (sociaux, culturels, artistes) ? Favorisent-ils de nouvelles formes de collaboration entre acteurs appartenant à des champs souvent cloisonnés ? Peut-on observer une dynamisation de l’action sociale par l’intégration de démarches artistiques et inversement ? Ces actions offrent-elles des espaces de ressourcements professionnels  et produisent-elles des apprentissages collectifs inter-professionnels ? Les ART favorisent-ils un élargissement des publics ? Peut-on constater des changements dans les pratiques de spectateurs des personnes inscrites dans ce processus (élèves de l’enseignement artistique, bénéficiaires de l’action sociale, public des centres sociaux, mais aussi professionnels relais…) ? Plus globalement, les ART sont-ils des vecteurs d’insertion sociale et culturelle, d’ouverture et de création de liens sociaux pour les participants ?

Rapport final ONED  Icone-AdobePDF

« L’action collective au service de la culturel comme vecteur de prévention et d’insertion sociale », recherche Formation Action MDS Estaque (Démarrage novembre 2014 – en cours).

Le projet de recherche-action-formation s’inscrit en soutien d’une action collective, mise en œuvre par la Maison Départementale de la Solidarité (Marseille 16ème ) centrée sur l’accès à la culture comme vecteur de prévention et d’insertion sociale. Nous prolongeons ici le questionnement amorcé autour des effets des actions axées sur la culture, entendue au sens large en examinant de quelle manière une action collective à visée préventive, axée sur l’accès à la culture peut contribuer à la cohésion sociale et à la prévention, par le développement de liens sociaux, de ressources, de réseaux et par la compréhension mutuelle, ainsi que par la construction de capacités locales d’organisation et de décision autonome.

Les objectifs de ce dispositif sont pluriels :
> accompagner la mise en œuvre d’un projet centré sur la démarche Développement du Pouvoir d’Agir (DPA);
> soutenir l’expérimentation et par là le DPA de l’ensemble des parties prenantes de l’action ;
> proposer des outils mobilisables et transférables aux usagers et aux professionnels / futurs professionnels ;
> favoriser l’appropriation d’une démarche par la mise en place d’espaces réflexifs et de conceptualisation ;
> capitaliser et valoriser les connaissances et analyses issues d’une expérimentation.

Financement : Conseil Départemental 13.

 

Participation & travail social

« Participation des « usagers » et transformation des pratiques professionnelles des acteurs de la protection de l’enfance. Quels réalités et effets de l’implication des enfants et des parents dans la prise en charge de l’enfance en danger », ONED/LERS-IDS- CRITIS, appel d’offre de l’Observatoire National de l’Enfance en Danger (ONED) obtenu en août 2014, rapport final septembre 2014, 235 p.

Ce rapport s’inscrit dans le cadre de l’appel d’offre thématique 2012 de l’Observatoire national de l’enfance en danger (ONED) sur le thème « la place de l’enfant au centre de la prise en charge et l’implication des parents dans les pratiques professionnelles de protection de l’enfance ». Il rend compte d’une enquête qui s’est déroulée de septembre 2012 à juin 2014 et présente les travaux réalisés dans les trois sites de la recherche mise en œuvre par le Laboratoire d’étude et de recherche sociales (LERS) et ses partenaires, l’IRTS d’Aquitaine et l’IRTS de PACA-Corse durant près de deux années afin d’étudier « la participation des « usagers » et la transformation des pratiques professionnelles des acteurs de la protection de l’enfance ».
Cette recherche s’intéresse à plusieurs « objets de connaissance ». Elle interroge « les pratiques des acteurs de la protection de l’enfance dans leurs rapports avec les enfants bénéficiant d’une mesure de protection » ainsi que les relations développées avec les parents, autrement dit, les « usagers » de la protection de l’enfance. Il s’agit notamment d’étudier comment le « vécu de la mesure » de protection et plus largement « la place des usagers » sont interrogés et intégrés dans les pratiques professionnelles, autrement dit, quelle place est accordée à la participation des enfants et des parents au sein des pratiques professionnelles des acteurs de la protection de l’enfance ?

http://www.oned.gouv.fr/appel-offre/place-lenfant-au-centre-prise-en-charge-et-limplication-parents-dans-pratiques (texte de l’appel d’offre)
http://www.oned.gouv.fr/system/files/ao/aot2012.boucher_resume.pdf (résumé du rapport)
http://www.oned.gouv.fr/system/files/ao/aot2012.boucher_rf.pdf (rapport complet)

« La place des usagers », film réalisé par le Pôle Ressources Recherche et Intervention Sociale, 2014.
Ce film consacré à la place des « usagers » est le premier volet d’un programme d’action intitulé « Coopérer pour construire l’offre de services » fondé sur la réalisation d’entretiens filmés.
Son objectif est de mobiliser les connaissances détenues par les acteurs de terrain et les personnes accompagnées afin de nourrir le débat sur la question de la place des usagers dans l’intervention sociale et médicosociale. Ce film a pour ambition de livrer à la réflexion collective des points de vue d’acteurs saisis à la lumière d’expériences singulières et de pratiques militantes, portés par trois associations repérées pour leur engagement sur cette question : Habitat Alternatif Social (H.A.S), ISATIS, et Le Village.
Ce film a été projeté dans les cadre des assises territoriales du travail social (janvier 2014 – Marseille) préparatoires aux états généraux du travail social. Il a vocation à servir de point d’appui à la formation initiale ou continue des intervenants sociaux et aux espaces de réflexion des terrains professionnels.

http://p3ris.com/la-place-des-usagers/

 

 

L'Intervention sociale collective et communautaire (ISCC)

L’IRTS PACA-Corse conduit aujourd’hui, en lien avec la mission « Recherche » de l’institut, deux projets autour de l’intervention sociale d’intérêt collective : une recherche action sur les pratiques d’intervention sociale collective sur le 3ème arrondissement de Marseille, en collaboration avec le GIP Equipe opérationnelle du Grand Centre-Ville et une recherche formation-action à partir d’une action collective autour de la culture au sein de la Maison Départementale de la Solidarité de l’Estaque à Marseille (16ème arrondissement).

Recherche action sur les pratiques d’intervention sociale collective dans le 3ème arrondissement de Marseille. (2014-2016)

La recherche action a pour objectif de mieux comprendre les transformations à l’œuvre sur le territoire, la manière avec laquelle les acteurs porteurs de changements se saisissent de la dimension communautaire pour construire des actions au plus près des besoins des habitants, d’identifier les articulations possibles entre les acteurs associatifs/communautaires et les acteurs institutionnels et par là de soutenir les changements de pratiques.

La recherche action porte sur des pratiques d’intervention sociales collectives présentes sur le territoire qui se caractérisent par des modes d’organisation communautaires avec une forte participation des habitants et tout particulièrement à ces interventions définies par les différents acteurs sociaux comme « remarquables » et qui laissent une large place aux initiatives, voire à l’innovation. A partir de monographies de plusieurs actions, en mobilisant des outils adaptés de la méthode d’apprentissage par les « réussites », la recherche action vise à qualifier la nature des transformations à l’œuvre, à mieux cerner de quelle manière est prise en compte la dimension communautaire au sein de ces actions, et à repérer les principes et les leviers d’action pouvant être mis au service de la transformation des pratiques sur le territoire.

Les financeurs : le GIP Politique de la Ville Marseille, la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJDSCS), le Conseil Régional, la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) des Bouches du Rhône.

Recherche Formation Action sur une Intervention Sociale Collective axée sur la culture au sein d’une Maison Départementale de la Culture.

Cf plus haut

La valorisation et la diffusion des connaissances

Colloques, journées d'études, séminaires

Colloque Scientifique « L’intervention sociale collective et communautaire. Réalités, atouts, limites »,

IRTS PACA Corse, Marseille, 11 mars 2016.

affiche petite           Prog Colloque 11 nov p1

 

Le colloque en vidéo

ISCCL-01-Serge Davin from IRTS PACA et CORSE on Vimeo.

 

Journée de valorisation de la recherche du P3RIS « Les nouvelles figures de l’intervention sociale »,

IRTS PACA Corse, Marseille, 26 novembre 2015.

Programme de la journée.

 

Journée d’étude « Travail social et recherche en sciences sociales : de l’injonction au rapprochement à l’appropriation collective ? Expériences de croisement entre recherche et travail social dans le domaine de la consommation d’énergie… et ailleurs », Marseille, 28 mai 2015.

Voir le programmeIcone-AdobePDF

 

 

Interventions et communications

2016 Agathe Petit. De la recherche action à un nouveau projet de formation. Comment soutenir la transformation des pratiques professionnelles et le développement de l’intervention sociale collective et communautaire, Colloque scientifique « L’intervention sociale collective et communautaire. Réalités, atouts, limites ». Marseille, 11 mars.

2015 Agathe Petit. Participation des familles et transformations des pratiques professionnelles, conférence introductive au Forum Professionnel « Actes éducatifs et participation des familles,  Rencontres de l’ANMECS, Marseille.

2015  Agathe Petit. Participation et protection de l’enfance, Journées de valorisation de la recherche de l’UNAFORIS, Paris, 16 décembre.

2015 Agathe Petit. Premiers résultats d’une recherche action sur l’intervention sociale collective, Journées de valorisation de la recherche de l’UNAFORIS, Paris, 16 décembre 2015.

2015 Agathe Petit. Les transformations des pratiques d’intervention sociale face aux risques liés au changement climatique, conférence Travail social, changements climatiques, gestion du risque, Paris, 1er décembre. (annulée)

2015 Agathe Petit. La recherche action comme espace de valorisation et de promotion de l’intervention sociale collective et communautaire. Congrès de l’AIFRIS Porto, juillet.

2012 Agathe Petit. D’une approche théorique à une approche pratique de la démarche interculturelle. Les effets des rencontres interculturelles. Biennale de l’UNAFORIS.

La participation à l'adaptation continue des projets pédagogiques et la recherche intégrée à la formation

Culture & travail social

En 2012-2013, nous avons associé à la recherche évaluative une promotion d’étudiants assistants de service social de 1ère année. Dans le cadre du module « Territoire », de petits groupes d’étudiants ont réalisé un travail de pré-diagnostic de territoire centré sur la question des liens entre culture et travail social sur certains  quartiers de Marseille et ses environs concernés par un projet dans le cadre des « quartiers créatifs » et des « Ateliers Résidence Territoire ». Ce travail de découverte d’un territoire a été pour eux  l’occasion, en lien avec un événement particulier : Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture 2013, d’explorer et de faire un état des lieux problématisé des liens entre culture et travail social et par là même d’interroger ce que les démarches artistique et culturelle pouvaient apporter au travail social.

La recherche-formation-action conduite au sein de la Maison Départementale de la Solidarité de l’Estaque (Marseille, 16ème) s’inscrit au croisement de ses missions de formation et de recherche. La recherche-formation-action menée au sein de la MDS s’appuie sur une action collective ‘Groupe Culture’ portée par quelques professionnels de l’équipe et un binôme de stagiaires assistants de service social de 2ème année qui réalisent un stage professionnel de 16 semaines. Cette action qui se déploie depuis deux années met en évidence la nécessité d’accompagner l’alternance (institut de formation/site qualifiant) et de soutenir la formation initiale et continue par accompagnement pédagogique soutenu, sur site, à destination des étudiants, mais également des professionnels. Le dispositif de RFA s’appuie sur une articulation plus étroite entre recherche et formation, au service de l’action. En effet, les stagiaires en formation accueillis par la MDS ont un rôle clé dans le dispositif et sont accompagnés conjointement tout au long du projet par une équipe de formateurs-chercheurs de l’institut de formation et une équipe de professionnels du site qualifiant. Dans une articulation étroite avec l’accompagnement pédagogique des étudiants, le dispositif s’appuie sur des allers-retours entre espaces de conceptualisation / action / réflexion sur l’action, avec une approche centrée sur le développement du pouvoir d’agir telle que l’a formalisée Yann Le Bossé1 au Québec et Claire Jouffray2 en France. La démarche du pouvoir d’agir s’appuie sur 4 points et principes d’action à partir desquels est construit le dispositif :

1. le repérage des acteurs, de leurs enjeux, de leur contexte
2. l’implication des personnes concernées dans la définition des problèmes et des solutions
3. la conduite contextuelle des interventions (ici et maintenant)
4. l’introduction d’une démarche conscientisante

Les constats et analyses qui émergent du croisement de ces deux actions nous incitent à développer un projet de stages innovants autour de l’Intervention Sociale d’Intérêt Collectif afin d’essaimer le plus largement possible, de renforcer la formation autour de ces pratiques et par là de soutenir le développement des pratiques d’ISIC. Ces stages articulent l’accompagnement personnalisé des étudiants à la démarche ISIC, par des rencontres individuelles hebdomadaires , l’accompagnement de l’équipe de l’institution recevant les étudiants en stage à la démarche ISIC par des séminaires à thèmes, la participation de l’équipe et des étudiants à des journées de réflexions sur l’ISIC mises en place à l’IRTS pour l’ensemble des étudiants et les différents terrains de stage terrains de stage, des temps d’évaluation et de réflexion avec l’équipe et les étudiants sur l’avancement de la démarche et un temps de recherche sur la démarche pour documenter, évaluer, modéliser et soutenir des démarches similaires ultérieurement.

L’IRTS PACA et Corse est engagé dans différents dispositifs et espaces partenariaux.

 

LogoPRPACA22      rubon102Mise en page 1   CRITIS