DEAES – Accompagnant Educatif et Social

La profession

DEAES – Diplôme d’État Accompagnant Educatif et Social

MISSIONS

L’accompagnant éducatif et social réalise une intervention sociale au quotidien visant à accompagner la personne en situation de handicap ou touchée par un manque d’autonomie quelles qu’en soit l’origine ou la nature. Il prend en compte les difficultés liées à l’âge, à la maladie, ou au mode de vie ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, pour permettre à la personne d’être actrice de son projet de vie.

En lien avec l’entourage de la personne, il l’accompagne tant dans les actes essentiels de la vie quotidienne que dans les activités de la vie sociale, scolaire et de loisirs.

Il veille à l’acquisition, la préservation ou à la restauration de l’autonomie de l’enfant, de l’adolescent, de l’adultes, de la personne vieillissante et l’accompagne dans sa vie sociale et relationnelle.

Ses interventions d’aides et d’accompagnement contribuent à l’épanouissement de la personne à son domicile et en établissement.

 

FONCTIONS

Dans le cadre de ses missions, en lien avec une équipe pluri-professionnelle il participe à l’élaboration et la mise en œuvre d’un accompagnement adapté à la situation de la personne, de ses besoins, de ses attentes, de ses droits et libertés dans le respect de la personne, de ses choix et de son consentement.

Il établit une relation attentive de proximité, en fonction des capacités et potentialités de la personne, dans toutes ses dimensions (physiques, physiologiques, cognitives, psychologiques, psychiques, relationnelles et sociales). Il accompagne la personne dans la réalisation des actes de la vie quotidienne (alimentation, hygiène, aide aux déplacements…) en fonction de ses capacités et de ses choix. Il participe à l’entretien du cadre de vie de la personne que ce soit à son domicile ou en établissement.

Il soutient et favorise la communication et l’expression de la personne dans la cadre d’une relation individuelle ou de groupe qu’elle soit verbale ou non verbale. Il participe au bien-être physique et psychologique de la personne dans les différentes étapes de sa vie de l’enfance à la fin de vie. Il contribue à la prévention de la rupture et/ou à la réactivation du lien social.

Lorsqu’il exerce au sein d’une institution ou d’un service, il inscrit son action dans le cadre du projet institutionnel et du projet personnalisé d’accompagnement. Il prend en compte et communique avec les familles et les aidants.

Il transmet et rend compte de ses observations et de ses actions afin d’assurer la cohérence et la continuité de l’accompagnement ainsi que de l’aide apportée ou proposée. Dans ce cadre, il évalue régulièrement son intervention et la réajuste en fonction de l’évolution de la situation de la personne ou des groupes de personnes.

Le diplôme d’État lié à cette profession constitue le premier niveau de qualification dans le champ du travail social.

 

Les lieux d’exercice

Les lieux d’exercice de l’Accompagnant Educatif et Social sont très larges.

Ils peuvent intervenir directement au domicile de la personne (particuliers employeurs, services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) , services d’aide à la personne (SAP), services polyvalents de soins et d’aide à domicile (SPASAD), services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)…), en établissement social et médico-social (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), maisons d’accueil spécialisées (MAS), des centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), des foyers d’accueil médicalisés (FAM), des instituts médico-éducatifs (IME), des instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP), des maisons d’enfants à caractère social (MECS)…), dans des structures d’accueil de la petite enfance, établissements d’enseignement et de formation, d’emploi et d’activités culturelles.

L’évolution de la profession et du métier inscrit ce professionnel dans les métiers de proximité et de la relation et le dote de compétences plurielles, précises et transférables selon les contextes d’intervention.

 

Les aptitudes

Le goût du contact, la capacité d’un engagement relationnel, l’intérêt pour les problèmes humains et sociaux que rencontrent les personnes gravement handicapées ou dépendantes, la capacité d’écoute, un attrait pour les mille et une choses qui font la vie quotidienne constituent des atouts. Une bonne résistance à la fatigue, le goût du travail en équipe et un bon équilibre psychologique sont également requis.

A l’issue de la formation, les stagiaires sont capables :

d’apporter une réponse adaptée à la personne en situation de handicap par l’acquisition ou l’approfondissement de connaissances théoriques et pratiques indispensables à un accompagnement individualisé;

♦ d’appréhender les besoins et désirs des usagers en identifiant les situations physiques, psychiques et/ou sociales créant un état de dépendance;

♦ d’instaurer une relation de qualité avec les usagers;

♦ de travailler en équipe pluridisciplinaire, dans la dynamique d’un projet éducatif d’accompagnement sanitaire et social;

♦ de dépasser les difficultés rencontrées dans la pratique et savoir prendre du recul.

 

Textes de références :

Décret n° 2021-1133 du 30 août 2021 relatif au diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social

Arrêté du 30 août 2021 relatif au diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social

Fiches métiers et formation de la DRJSCS PACA : FICHE MÉTIERS ET FORMATIONS

SANCTION DE LA FORMATION

La formation d’Accompagnant Educatif et Social est une formation qualifiante sanctionnée par un Diplôme d’Etat de niveau 3.

Durée et contenus

La formation d’Accompagnant Educatif et Social est une formation qualifiante professionnelle alternée. Conformément à l’Arrêté du 30 août 2021 relatif au diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social

La formation vise à accompagner la construction de compétences et de savoirs propres à exercer la fonction d’AES, et ce, quelle que soit le secteur d’intervention retenu.

L’obtention du DE AES atteste ainsi des compétences requises pour exercer les fonctions et les activités telles que définies à l’annexe  «  référentiel professionnel » (arrêté du 30 aout 2021)

La formation d’AES se déroule sur une amplitude moyenne de 12 mois; elle comporte : 

546 heures de formation théorique et 21 heures consacrées à l’Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgences de niveau 2.

840 heures de formation pratique pour les étudiants en formation initiale ou en Congés Individuel de Formation.

140 heures de formation pratique hors terrain employeur pour les salariés (apprentis, professionnalisation)

 

La répartition des heures de formation théorique se décline comme suit :

DF1 : Accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne

DF2 : Accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne dans le respect de cette personne et des règles d’hygiène et de sécurité

DF3 : Accompagnement à la vie sociale et relationnelle de la personne

DF4 : Positionnement en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention

DF5 : Travail en équipe pluri-professionnelle, gestion des risques et traitement des informations liées à l’accompagnement de la personne. Ce dernier est commun au DEAS.

La conception pédagogique retenue permet d’articuler une formation pratique qui s’appuie des sites de stage « qualifiants » (stage ou terrains employeur), et la formation théorique, déroulée à l’IRTS PACA et Corse.

La professionnalisation est ainsi basée sur un esprit d’alternance intégrative fort, fondement pédagogique des formations sociales.

La formation permet la prise en compte des parcours individualisés, et décline des enseignements théoriques, proposés en présentiel, et en distanciel, ponctuellement (formation ouverte et à distance, visioconférence, travaux tutorés …).

 

Allègements et dispenses

La dispense (Disp) de formation correspond à la validation de la certification du domaine de compétences.

L’allègement (All) de formation dispense de la formation théorique mais nécessite de passer les épreuves de certification.

 

Personnes en situation de handicap

L’IRTS propose des aménagements matériels et pédagogiques lors des épreuves de sélection et de certification mais aussi tout au long de la formation.

Pour toute information nous vous invitons à vous rapprocher du référent handicap : Séverine MARCHAL à l’adresse mail suivante : severine-marchal@irts-pacacorse.com

Vous pouvez consulter la page dédiée en cliquant ICI.

 

Taux de réussite au diplôme

2020 : 90 %

2021 : 95%

 

Taux d’insertion au diplôme

L’employabilité des DEAES est aujourd’hui forte sur le territoire et le bassin d’emploi (100%), et ce, quel que soit le statut et la voie d’accès à la formation.

Les poursuites de parcours de formation pour les nouveaux diplômés s’effectuent généralement, indépendamment d’une prise de poste, vers une formation de moniteur éducateur (titre de niveau 4). L’accès à la formation s’effectue via un entretien de sélection.

LIEU DE FORMATION

IRTS PACA et Corse – 10, avenue Alexandre Ansaldi 13014 Marseille

MECS Saint Martin – 9, avenue Saint Martin 04000 Digne les Bains

ECO Campus – 445 rue Gabrielle Besson 04220 Sainte Tulle

L’accès à la formation

Deux voies d’accès à la formation sont possibles :

La formation préparant au DE AES est accessible en formation continue (stagiaires en situation d’emploi : salariés, apprentis, professionnalisation) ainsi qu’en formation initiale (demandeurs d’emploi peu qualifiés, jeunes en continuité de parcours scolaire).

 

EFFECTIFS (formation initiale)

Marseille : 50 places

Manosque : 15 places

Digne : 15 places

Pour les stagiaires retenus sur ces quotas, la formation sera totalement prise en charge par la Région Sud, leur statut sera celui de stagiaire de la formation professionnelle non rémunérée. Des aides régionales peuvent être mobilisées, en regard des ressources de chaque stagiaire.

Pour plus d’informations : http://www.regionpaca.fr/se-former/formation-sanitaire-et-sociale/les-aides-individuelles-regionales/presentation-des-aides.html

 

EFFECTIFS (formation continue et/ou apprentissage)

Marseille : 30 places

Manosque : 15 places

Digne : 15 places

 

Coût 

Coût de la formation : 6 804 €

 

Conditions d’accès – Prérequis

Aucun diplôme n’est exigé pour accéder à la formation.

 

Les épreuves de sélection

Les candidats doivent satisfaire aux épreuves d’admission qui comprennent :

une commission d’admission :

Objectif : sur la base d’un dossier transmis par le candidat (CV, lettre de motivation argumentée, note complémentaire), la commission, constituée d’un formateur et/ou d’un professionnel du secteur social et médico-social, vise à apprécier la qualité du parcours antérieur, présenté par le candidat, ses aptitudes et motivations à entrer en formation (réflexion, savoirs de base), sur la base d’une grille d’évaluation commune.

Evaluation : Présence des savoirs de base (écrit, outils numériques)

Le candidat adresse une « note complémentaire » sur la base de consignes transmises par l’institut de formation (1 à 2 pages dactylographiées)

 

une épreuve orale d’admission :

Objectif : apprécier l’aptitude et la motivation des candidats à l’exercice de la profession, compte tenu des publics pris en charge et du contexte de l’intervention, sa capacité à s’engager dans une formation sociale ainsi que son adhésion au projet de formation proposé.

Durée: 25 à 30  minutes, avec un formateur et/ou un professionnel de l’intervention sociale et médico-sociale

Evaluation : Note sur 20 avec admission à 10/20, sous réserve du nombre de place allouées, selon le statut du candidat.

Critères de sélection : motivation, capacité du candidat à s’engager dans une formation en travail social.

Correcteurs : formateur interne et/ou professionnel du secteur social et médico-social

 

l’entretien de positionnement : 

Objectif : apprécier le parcours et les aptitudes du salariés (ressources, motivation) permettant une projection dans la parcours de formation (aménagements éventuels)

Durée : 25 à 30 mn avec un formateur

Evaluation : évaluation qualitative, critères communs à tous les candidats. Admission sous réserve du nombre de place allouées (hors formation continue)

 

A l’issue de l’épreuve orale d’admission (et des entretiens de positionnement), l’IRTS PACA et Corse publie sur son site, une liste d’admis en formation et, le cas échéant, une liste complémentaire.

Centre d’activité « Dépendance et Petite Enfance »*

10, avenue Alexandre Ansaldi

CS3003

13311 Marseille cedex 14

 

Responsable : Hélène BAGNIS

Tél. : 04 91 67 13 06

Assistante administrative  : Véronique CONTE

Tél. : 04 91 67 13 12

 

 

 

Contact : 9851